Comptabilité : comment calculer l’amortissement dégressif des immobilisations ?

Lorsqu’une entreprise souhaite investir dans une marchandise, une machine, une voiture… pouvoir évaluer sa valeur dans le temps est primordial pour le suivi comptable de l’entreprise. Qu’est-ce que l’amortissement des immobilisations dégressif ? Comment calculer l’amortissement des immobilisations dégressif ?

Qu’est-ce que l’amortissement dégressif ?

Par définition, l’amortissement dégressif est une méthode d’amortissement qui comprend des annuités d’amortissement qui ont une importance décroissante pour les immobilisations. Son existence est attribuée à la loi fiscale, il permet un amortissement accéléré dans les premières années du patrimoine de l’entreprise.

Les soldes dégressifs ne peuvent s’appliquer qu’aux biens de la nature des « biens d’équipement » qui appartiennent à l’industrie, au commerce, à l’artisanat, à l’agriculture ou à la libre entreprise. Il est ouvert aux biens non d’occasion avec une durée d’amortissement d’au moins 3 ans.

Comment calculer l’amortissement dégressif ?

Le calcul de l’amortissement dégressif s’effectue en plusieurs étapes. Tout d’abord, il est nécessaire de déterminer le coefficient d’amortissement décroissant qui évolue en fonction de la durée de vie utile attendue de l’actif. Par exemple, pour un actif dont la durée d’utilité est de trois ans, le coefficient est de 1,25.

Deuxièmement, il est nécessaire de fixer un taux d’amortissement dégressif afin que chaque annuité d’amortissement puisse être calculée. Pour ce faire, divisez la durée de vie utile prévisible de l’actif par le nombre 100, puis multipliez le résultat par le facteur d’amortissement. Pour les actifs ayant une durée d’utilité de 3 ans, le taux d’amortissement est de : (100/3) x 1,25. La dernière étape du calcul consiste à déterminer le montant de la première annuité d’amortissement et des annuités suivantes :

  • Première annuité : Prix d’achat x taux d’amortissement x nombres de mois qui restent dans l’année/12
  • Annuités suivantes : Prix d’achat — annuités déjà déduites x taux d’amortissement

Veuillez noter que l’amortissement dégressif est calculé à partir du premier jour du mois où l’actif a été acheté !

L’amortissement dégressif est-il autorisé en comptabilité ?

D’un point de vue économique, une baisse du solde est, généralement, déraisonnable. Les règles comptables n’interdisent pas une telle dépréciation, mais si elle ne reflète pas le taux de consommation des avantages économiques de l’actif, la dépréciation excédentaire résultant de l’application de la méthode de l’amortissement dégressif doit être comptabilisée en amortissement. Le montant de l’amortissement calculé selon la méthode de la comptabilité dégressive doit être comparé au montant de l’amortissement calculé selon la méthode de l’amortissement linéaire. De plus, lorsque les rentes décroissantes deviennent inférieures aux rentes linéaires, les dépréciations et dépréciations font l’objet d’une reprise.

Comment créer une société par actions simplifiée unipersonnelle ?
Recours à un expert-comptable : est-ce obligatoire ?