Création d’entreprise : comment effectuer un bilan prévisionnel ?

Le bilan prévisionnel représente un outil efficace pour créer ou reprendre une entreprise. Une attention particulière doit être accordée à la rédaction d’un prévisionnel, qui va notamment permettre la mesure de la rentabilité de votre projet durant, en général, 3 ans, de valider votre équilibre financier et de déterminer votre besoin en financement. Mais comment effectuer un bilan prévisionnel ? 

Qu’est-ce qu’un bilan prévisionnel financier pour création d’entreprise ? 

Le mot prévisionnel signifie des choses assez différentes en fonction de l’interlocuteur à qui vous vous adressez. Quand vous parlez de prévisionnel, vous faites référence à vos états financiers prévisionnels qui sont demandés par les investisseurs ou banques avant de donner un financement pour créer l’entreprise. Cela représente le compte de résultat prévisionnel, le tableau des flux de trésorerie, accompagné des détails mensuels pour la première année, le bilan comptable prévisionnel et le tableau d’emplois-ressources représentant le besoin initial de financement et l’usage des fonds. La durée de la réalisation du prévisionnel devra généralement être établie en 3 ans pour la création d’entreprise (rarement 5 ans). 

Usage d’un logiciel adapté au prévisionnel : une bonne alternative 

La première manière de faire un prévisionnel financier est de recourir à une solution logicielle spécialisée. Le principe de ce genre de logiciels est simple, il vous faut saisir vos données (coûts, chiffre d’affaires, investissements …) et le logiciel doit ensuite s’occuper de faire les calculs et de mettre en œuvre les états financiers. Les solutions logicielles destinées à créer le prévisionnel sont des outils très efficaces, qui offrent un gain de temps considérable ainsi qu’une ergonomie intuitive contrairement à un tableur sur ordinateur ou en ligne. 

Recourir à un expert-comptable ou un consultant pour faire la tâche 

Recourir à un professionnel est une valeur sûre quand il s’agit de réaliser un prévisionnel en vue de la création d’une entreprise. Confier la tâche à un expert-comptable ou un consultant est, en général, la garantie de déposer entre les mains d’un professionnel votre projet. Tous les éléments sont étudiés savamment. Les chiffres comptables sont alors justes. Chaque spécificité de votre projet est prise en compte. Cependant, attention à choisir une personne qui possède une large connaissance du domaine qui est le vôtre, sinon son expertise n’offrira pas une plus-value réelle. Il faut également savoir qu’un prévisionnel initial financier a besoin parfois de modifications, surtout après la prise de relation avec les banques ou autres investisseurs. Par contre, les modifications apportées sur votre prévisionnel vous seront tarifées, ce qui fait que ce genre solution pourra assez vite devenir onéreux.

Expert comptable : quelle est sa mission juridique ?
Provision de charges : mode d’emploi