Créer son entreprise à l’étranger : est-ce intéressant ?

La plupart des entreprises françaises préfèrent créer une entreprise à l’étranger soit 1/10 de la population mise hors de France. Mais comment se passe la procédure et où sont les destinations favorables vous entrepreneurs ?

Les destinations préférées des Français à l’étranger

À l’étranger, la moitié des entreprises de France se trouve en Europe de l’Ouest. Mais actuellement, il est constaté que c’est en Europe de l’Est que la création progresse en s’étendant vers l’Asie du Sud-Est. Les pays de l’Indonésie ainsi que le Brésil, la Russie, l’Inde et La Chine intéressent particulièrement les convoitises par leur taux d’accroissement en entreprise. 

Mais 75% des entreprises créées à l’étranger sont réalisées par des gens qui s’y trouvent déjà sur place ou des contacts locaux connaissant la culture ou ayant en possession un réseau. Un effet de mode ou un engouement bénéficient à certaines destinations comme celle de la Chine. Il existe plusieurs opportunités en Chine attirant les créateurs d’entreprise dans divers secteurs comme le marketing, la communication, la gestion ou l’industrie, l’événementiel… Elle reste une destination assez compliquée, car vous pouvez avoir des revenus faibles pas comme vous l’avez espéré. Et c’est aussi le cas de Singapour et Hong Kong.

Les principales barrières à la création d’entreprise à l’étranger 

Vous devez savoir que créer une entreprise en France diffère de la création à l’étranger. D’abord, les environnements économiques, administratifs et juridiques diffèrent d’un pays à l’autre. Dans quelques pays de l’Asie et du Moyen Orient, il vous faudra passer par un partenariat avec les nationaux pour certains secteurs ou bien pour tous les secteurs également. 

Pour quelques pays d’Amérique latine, vous devez passer par un expert-comptable pour établir toutes les formalités en bon et due forme. Dans ce cas, vous devez déposer un grand capital pour dépôt de garantie. Tout dépend de votre type de projet, et même s’il existe des destinations difficiles pas faciles à aborder au premier abord, elles peuvent être vos plus grands succès avec de la persévérance. 

Quelques conseils pratiques

Pour commencer, familiarisez-vous avec la culture locale, en connaissant bien le marché. Cela vous aidera à vous rapprocher et à construire un réseau avec les compatriotes déjà sur place. 

Ensuite, éloignez-vous des intermédiaires douteux. Attention à ne pas vous associer facilement et rapidement avec une personne qui vous promet ciel et terre, laissez le temps, la fiabilité du travail et le marché fleurir avant de choisir un associé. 

Et enfin, prévoyez au niveau des finances une large vision, en épargnant avant de vous lancer. Les banques françaises à l’étranger avec leurs succursales sont connues comme frileuses et le prêt ne s’obtient pas facilement. 

Prévoir large au niveau de ses finances, épargner avant de se lancer, car les succursales des banques françaises à l’étranger sont souvent frileuses et ne prêtent guère facilement.

Expert comptable : quelle est sa mission juridique ?
Création d’entreprise : comment effectuer un bilan prévisionnel ?